Projet éducatif

Moyens pédagogiques

Le jeu : l’apprentissage, quel qu’il soit, passe toujours par le jeu. "Le scoutisme est un jeu plein d’entrain" disait Baden Powell. Les activités ludiques aiguisent l’intérêt de l’enfant et stimulent sa curiosité, lui permettant ainsi d’acquérir de nouvelles compétences et de nouveaux talents sans se lasser. Ainsi au cours de l’année et sur plusieurs mois, les éclaireurs et les louveteaux vont vivre une aventure grandeur nature.
- Un contact permanent avec la nature, la plupart des activités se déroulant en extérieur.
- Le sens de l’engagement : la loi des éclaireuses et éclaireurs et la loi louveteau louvette permettent à chacun de suivre une ligne de conduite.

La responsabilisation

Une prise de responsabilités progressive, à la mesure de l’âge et des capacités de chacun. Cela se traduit par :
• Une responsabilisation des chefs, jeunes adultes en charge de l’organisation et de l’animation des activités proposées aux enfants. Au cours de leur cursus de chefs ils se forment à l’animation au travers de Gilwell (formation interne de la FEE) ou de BAFA.
• L’attribution de responsabilités individuelles au sein de la patrouille, de la meute et de la troupe
• L’exercice de la réflexion et de la prise de décisions au sein de conseils : Conseils de patrouille (Membres de la patrouille), Conseils des Chefs (Maîtrise et Chefs de patrouilles), Conseil du rocher (pour la meute)

Quatre étapes de progression

L’engagement central dans le scoutisme est appelé "Promesse". L’enfant prononcera une première promesse à la meute ; celle-ci signe son entrée officielle dans le scoutisme.
A la troupe, par la promesse, l’adolescent s’engage à vivre dans le respect de la loi des éclaireuses et éclaireurs. Il est libre et dépend d’une démarche volontaire et individuelle de l’adolescent.
Les étapes de la progression (à la troupe, « Aspirance » à la Promesse, « Seconde classe », badges, « Première classe » et à la meute « patte tendre », « première étoile » et « deuxième étoile ») sont fondées de même sur le volontariat. Ces étapes sont adaptées selon les capacités et les centres d’intérêts de chacun et chacune afin d’en faire une pédagogie "sur mesure".

La promesse

La loi des éclaireurs : « toujours prêt »

L’éclaireuse, l’éclaireur
N’a qu’une parole.
Est franc(che) et loyal(e).
Rend service.
Est un(e) ami(e) pour tous et un frère (une sœur) pour tous les autres scouts.
Est courtois(e), écoute les autres et respecte leurs convictions.
Aime et protège la nature et la vie.
Sait obéir et agir en équipe.
Est toujours de bonne humeur.
Ne fait rien à moitié, est économe et respectueux(se) du bien d’autrui.
Est propre, maîtrise ses paroles et ses actes.
 

La loi des louveteaux : « de mon mieux »

Un louveteau dit vrai
Un louveteau obéit aux maîtres-mots de la meute
Un louveteau cherche à faire plaisir aux autres

Lien avec les familles

La pédagogie scoute s’inscrit en complément de l’éducation des familles qui sont constamment informées et régulièrement impliquées. La relation de confiance entre familles et maîtrise est fondamentale.

Eclaireuses et Eclaireurs d’Halatte

60700 Pontpoint
eclaireuses.eclaireurs.halatte@gmail.com